Concepteur et fabricant d'équipements électroniques de surveillance et d'alarme pour la marine

Actualités

Maîtrise de l’énergie : BOLUDA France adopte l’ECOMER de MARINELEC Technologies

Les 6 remorqueurs portuaires de dernière génération de BOLUDA France sont équipés du système de management de l’énergie ECOMER TC, conçu par MARINELEC Technologies. Après une formation et un suivi assurés par les ingénieurs de l’entreprise finistérienne, l’outil de diagnostic et d’analyse permettra à l’armateur d’optimiser l’exploitation et la maintenance de ses systèmes de production d’énergie. Un enjeu important pour la compagnie de remorquage engagée dans la réduction de sa consommation et de son empreinte carbone. Olivier Gloaguen, directeur technique régional de BOLUDA France à Saint-Nazaire témoigne.

Des remorqueurs de nouvelle génération

Les remorqueurs OST 30 VB Mirage et VB Concorde, basés au port de Nantes - Saint-Nazaire, ont été livrés à BOLUDA France en septembre 2019 pour renforcer la flotte déjà en exploitation. Ils sont les premiers d’une série de six remorqueurs portuaires de nouvelle génération construits par PIRIOU au Vietnam et tous affectés aux ports français. Deux autres sont basés au Havre et deux à Marseille. Ces navires de 30, 30 m de long et 75 tonnes de traction disposent tous d’un ensemble complet d’équipements d’alarmes et de monitoring MARINELEC Technologies. Ils sont aussi les premiers à disposer du système de management de l’énergie ECOMER, une solution unique proposée par le fabricant français pour permettre à l’armateur de collecter et d’exploiter les données de divers paramètres moteur pour optimiser l’exploitation et la maintenance de sa flotte.

« Il est important de souligner les spécificités et contraintes d’exploitation liées aux activités de remorquage et aux navires eux-mêmes, » souligne Olivier Gloaguen directeur technique régional de BOLUDA France à Saint-Nazaire. « Il s’agit de remorqueurs avec une importante puissance embarquée de 4480 kW, un bollard pull (force de traction) de 75 tonnes et une grande manœuvrabilité, grâce à 2 ASD, propulseurs azimutaux, de plus de 2000kW chacun. Ces navires répondent aux dernières exigences en matière de sécurité et de performance. Ils doivent être très fiables et manœuvrant, car opérant à proximité d’autres navires, voire sont crochés à eux.  Au cours de l’exploitation, les navires ont des régimes très variables. Ils peuvent rester en attente sur de longues durées et devoir fournir leur pleine puissance rapidement en opération. S’il s’agit essentiellement de remorqueurs portuaires, ils peuvent aussi être amenés à effectuer des missions en pleine mer, qu’il s’agisse de remorquage ou de positionnement d’éoliennes, comme cela a été le cas pour Floatgen au large de Guérande. Les navires sont classés « Escort » et disposent aussi d’équipements « FiFi 1 » afin d’assurer la lutte incendie. » 

« Nous avons donc besoin de pouvoir maitriser la consommation de gasoil. Il y de nombreux points à surveiller, en particulier lors des convoyages ou de la route. Nous cherchons à déterminer le meilleur rapport vitesse/consommation lors de ces périodes en dehors des missions opérationnelles. Nous voulons aussi surveiller le taux de charge de nos moteurs : les moteurs puissants sont conçus pour un bollard pull maximum mais en opération, ils peuvent parfois tourner au ralenti. Nous devons vérifier que l’exploitation corresponde aux spécificités des moteurs (rating) afin notamment de programmer la maintenance préventive. »

Analyse intelligente et aide à la décision

 « Les moteurs électroniques disposent d’afficheurs indiquant des données instantanées. ECOMER nous fournit des données analytiques sur de longues périodes qui nous permettent de maitriser l’énergie, de retracer des évènements de type avarie. Nous pouvons également surveiller l’évolution des températures moteurs pour surveiller l’état de nos réfrigérants (box coolers), par exemple. Tous les paramètres sont enregistrés sur le cloud de MARINELEC Technologies et transmises depuis le navire à l’armement pour y être exploitées. Grâce à l’historique des données, nous avons la possibilité de revenir sur l’évènement pour comprendre ce qui s’est passé et intervenir si besoin. »

ECOMER est un économètre analytique conçu par MARINELEC Technologies dans le but de permettre aux professionnels du secteur maritime de diminuer leur consommation de carburant et de réduire les émissions de gaz polluants, tout en améliorant les conditions d’exploitation. ECOMER collecte et analyse les données de consommation, poste par poste et peut agir en temps réel, grâce à une fonction de commande automatique, sur la source de consommation d’énergie. L’intégration de données environnementales telles que la force des vents, l’état de la mer ou les courants ainsi que de données de localisation avec une fonction de routage, en font un véritable outil d’aide à la décision.  Ces données sont aussi transmises via le cloud à l’armement qui peut en faire une analyse précise, prendre des mesures techniques et former l’équipage à une conduite plus économe. Il permet par exemple d’éviter les surconsommations liées à un défaut sur certains équipements ou à un fonctionnement inutile de certains appareils. MARINELEC propose un accompagnement complet qui va de la définition des paramètres à l’exploitation des données et passe aussi par la formation.  (Video de présentation)

Formation sur-mesure

Julio Gomez, ingénieur technique au bureau d’études de MARINELEC Technologies va former les responsables régionaux et le directeur technique de l’armement à l’utilisation d’ECOMER. Olivier Gloaguen a été le premier à bénéficier de cette formation. « Le Logiciel permet de nombreuses possibilités selon la créativité et le besoin du client, explique Julio Gomez. Au cours de la formation nous mettons en pratique l’utilisation d’ECOMER à partir des paramètres et des données réelles des navires de l’armement.  Dans le cas des remorqueurs de Saint-Nazaire, nous avons notamment travaillé sur l’exploitation des paramètres moteurs et de données telles que le positionnement permettant d’analyser la vitesse et de connaitre le contexte opérationnel du navire lors de l’exploitation : consommation de gasoil des moteurs, puissance utilisée… Le suivi de ces paramètres permettra à l’armement d’optimiser l’exploitation et la maintenance des équipements. La formation permet une prise en main rapide du système par l’utilisateur et met en évidence tout le potentiel du logiciel qu’il pourra exploiter au maximum de ses capacités, en fonction de ses besoins actuels mais aussi futurs. Nous allons bien au-delà du manuel d’utilisation et intervenons sur la durée. Nous accompagnons l’armateur dans l’utilisation d’ECOMER qui évolue avec les contraintes opérationnelles et les besoins d’exploitation. La formation et le suivi font partie intégrante d’un package de services associés à la fourniture d’ECOMER. »

Du management de l’énergie au management environnemental « La définition du besoin s’est faite avec le chantier et notre directeur Technique Jean-Pierre Mottais, souligne Olivier Gloaguen. C’est en amont qu’on élabore les données à superviser. MARINELEC Technologies s’est véritablement montré force de proposition avec ECOMER qui répond à de nouvelles problématiques de l’armement. Supervision (AMS), centrales de détection incendie Phoenix V2, tableaux de feux de navigation, BNWAS, transmetteurs d’ordres… MARINELEC conçoit tous les équipements répondant aux exigences réglementaires et parfaitement adaptés aux capacités des navires. Ces produits sont fiables, faciles d’utilisation avec des interfaces homme/machine très ergonomiques. C’est un sérieux avantage d’avoir un seul fournisseur et un interlocuteur qui connait parfaitement nos navires et nos exigences. Aujourd’hui ECOMER supervise uniquement les paramètres moteurs. Cela évoluera certainement vers tous les paramètres de la chaine propulsive. La formation était une première prise en main pour découvrir toutes les fonctionnalités et l’étendue du système, y compris des options auxquelles nous n’avions pas pensé. Après les premiers retours d’expérience et lorsque l’ensemble des responsables techniques de l’armement sera formé, nous serons en capacité à définir tous nos besoins pour affiner nos relevés. L’avantage d’ECOMER, c’est que tout est centralisé sur un ordinateur. Je peux depuis mon poste à terre superviser plusieurs navires en même temps, faire un suivi mensuel, faire des comparaisons avec les autres navires de la flotte. Nous pouvons échanger avec le bord sur certains paramètres, sensibiliser les marins à la consommation et adapter la conduite et l’entretien des machines. C’est un véritable atout dans l’optimisation de la maintenance préventive et curative.  Dans le cadre de notre démarche de certification ISO 14001 et 45001 nous devrions aussi pouvoir collecter des données utiles pour la maîtrise de l’énergie et de notre impact environnemental. »

Lire l'article dans Mer et Marine