Concepteur et fabricant d'équipements électroniques de surveillance et d'alarme pour la marine

Actualités

Économies d’énergie à la pêche : MARINELEC partenaire d’AMARREE

La consommation de carburant des navires de pêche est un enjeu primordial, tant pour minimiser l’impact environnemental que pour maintenir les coûts d’exploitation des bateaux à un niveau acceptable. Dans cette logique, la Coopération Maritime a lancé le programme AMARREE en 2019.

La consommation de carburant des navires de pêche est un enjeu primordial, tant pour minimiser l’impact environnemental que pour maintenir les coûts d’exploitation des bateaux à un niveau acceptable. Dans cette logique, la Coopération Maritime a lancé le programme AMARREE en 2019. AMARREE, acronyme d’Accompagnement des MARins pêcheurs pour la Réalisation d’Économies d’Énergie, est le premier et unique programme maritime retenu dans le cadre des « Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) » du Ministère de la Transition Écologique dans la filière pêche. Le programme vise à réduire la consommation de carburant des navires de pêche à travers trois actions majeures : la création d’un observatoire du carburant, la mise en place d’une formation à l’éco-conduite et l’installation d’économètres initialement conçus par MBM Electricité et désormais fabriqués et repris à 100% par Marinelec Technologies. Une reconnaissance de l’expertise du fabricant français impliqué de longue date dans le développement de solutions pour améliorer l’efficacité énergétique des navires et réduire leur impact sur l’environnement. Le point avec GAETAN VALLET, Chargé d’études du programme AMARREE.

Pourquoi avoir mis en œuvre ce programme ?

L’enjeu est majeur pour les entreprises de pêche dont le poste carburant peut représenter plus de 50% dans les charges. Un enjeu économique d’une part, pour le secteur qui doit réduire sa dépendance aux énergies fossiles et aux variations des coûts de carburant - dont la courbe est à nouveau à la hausse depuis le début 2021. Un enjeu écologique aussi pour les professionnels qui souhaitent réduire l’empreinte carbonedes navires de pêche pour atteindre les objectifs de développement durable du secteur. On peut ajouter que c’est également une façon de contribuer à l’attractivité de la filière en répondant à des attentes sociétales très fortes. Ces enjeux, la Coopération Maritime s’en est saisie avec le programme AMARREE. Il a remporté en 2019 le 4ème appel à projet « Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) » lancé par le Ministère de la Transition Écologique, et membre, avec l’ADEME du comité de pilotage du programme qui est financé à 100% par Total Énergies France. Dans son rôle « d’obligé », le fournisseur d’énergie, très impliqué dans la pêche, contribue financièrement de manière concrète à mettre en place des mesures pour réaliser des économies d’énergie.

En quoi consiste le programme et quel rôle y joue l’économètre fabriqué par MARINELEC Technologies ?

AMARREE a pour objectif de réduire la consommation de carburant des navires de pêche avec 4 actions majeures :

  • La création d’un observatoire du carburant, plateforme gratuite en ligne permettant de suivre les prix du gazole pêche et l’évolution de la consommation de carburant des navires de pêche.
  • La formation à l’éco-conduite dans les différents aspects de la navigation et de la conduite des machines à bord, à travers une plateforme en ligne et une mise à disposition de contenus pédagogiques pour approfondir certaines notions déjà présentes dans le programme.
  • Un catalogue en ligne des solutions existantes qu’il est possible d’installer sur un navire de pêche.
  • L’acquisition et l’installation à bord des économètres AMARREE qui sont fabriqués par MARINELEC Technologies. Une démarche prise en charge à 100% par le programme.

L’économètre a été conçu comme un outil d’aide à la décision pour les patrons pêcheurs qui en l’utilisant peuvent agir sur leur consommation. L’outil permet non seulement une observation de la consommation instantanée mais il s’agit d’un économètre analytique. Autrement dit, il interprète des scenarios de navigation pour optimiser la consommation. Par exemple, en y intégrant des informations telle que la vitesse du navire, l’économètre AMARREE fournit des indicateurs permettant au patron pêcheur de prendre la main sur la consommation de carburant du navire.
(Voir la vidéo de présentation).

AMARREE permet la collecte de données de consommation ; quelle exploitation en est faite ?

Il faut d’abord préciser que le programme AMARREE ne collecte pas les données de consommation des navires (sauf accord de l’armateur). Si nous finançons l’acquisition des économètres, ceux-ci sont bien la propriété de l’armateur. La collecte des données est une option facultative, via un espace adhérent sur la plateforme où les données sont enregistrées. L’armateur peut ainsi suivre la consommation de son navire à plus long terme, sur plusieurs semaines ou plusieurs mois. Il s’agit de données confidentielles, individuelles, stockées dans un espace sécurisé.

La plateforme a été récemment lancée, après la conception des économètres. Notre partenaire MARINELEC Technologies a rendu possible cette fonctionnalité en ajoutant les caractéristiques nécessaires (carte SD, export USB etc…) au sein de l’économètre, le développement de l’espace adhérent ayant été mené par l’équipe AMARREE. Le bien-fondé de ces économètres analytiques « Ecomer » ainsi que le souligne régulièrement MARINELEC Technologies, repose sur le fait que les baisses de consommation ne peuvent se faire qu’en fournissant aux utilisateurs des moyens de mesure d’une part et d’autre part, des « outils » qui donnent les moyens d’engager des actions et d’en mesurer l’efficacité. J’ajouterais que l’exploitation des données permet d’avoir une vision à long terme à travers des courbes d’évolution de la consommation. C’est une attente des armateurs qui souhaitent ainsi valider leur mode d’exploitation globale et pas seulement à l’instant T. D’autre part, les patrons n’ont pas toujours la possibilité de prendre le recul nécessaire en cours de navigation ou lors de l’action de pêche. La consultation des courbes de consommation, en tant que gestionnaire, peut se faire à terre avec le temps nécessaire ».

Quelles sont les fonctionnalités attendues de l’économètre dans le cadre du projet ?

On attend d’un économètre analytique qu’il fournisse des données de consommation associées aux fonctions consommatrices des bateaux, et qu’il propose, sous forme d’une visualisation de ces données les moyens à l’utilisateur de maitriser sa consommation, donc potentiellement de la réduire. La notion d’analytique est importante car elle permet de prioriser les actions à engager.

L’économètre AMARREE permet de mesurer la consommation du moteur principal du navire. Il indique la consommation instantanée en litre/heure grâce à des capteurs reliés au moteur et à la vitesse instantanée, via le GPS. Ces deux données sont affichées et interprétées avec plusieurs fonctionnalités ou scenarios :

- L’affichage d’une courbe de consommation réelle / idéale (l’économètre est calibré par le marin pêcheur lors d’une première sortie en mer avec sa consommation idéale). Elle varie bien sûr en fonction de paramètres météo, de charge du navire, etc.
- Un scenario en fonction du coût, du temps et de la distance : avant de partir en mer, le patron intègre le prix du carburant, la vitesse et la distance à parcourir. Il obtient des indications sur le rapport coût/temps de navigation et peut adopter la vitesse la plus rentable ou économe.
- Sur le même principe que le rapport temps/vitesse, le patron peut indiquer son objectif en volume de gasoil à consommer pendant sa marée. Il aura ainsi des indications sur la vitesse la plus appropriée.
- L’enregistrement des consommations sur différentes périodes : 4 compteurs de consommations peuvent être mis en place selon l’exploitation - en action de pêche ; en route, au relevage des filets, etc. - de manière à comparer les consommations au cours d’une marée.

Ces données sont propres à chaque navire, avec un calibrage personnalisé de l’outil qui est souvent opéré par l’électronicien en charge de l’installation. Il faut rappeler que les économètres sont pris en charge à 100 % pour l’armateur. L’installation est aussi intégralement financée dans le cadre du programme.

Quelle expertise vous apporte MARINELEC dans le cadre du projet ?

MARINELEC, qui a repris la fabrication et le développement d’AMARREE, apporte ses compétences et capacités en gestion de produits, industrialisation et mise au point. En tant que partenaire technique du programme, MARINELEC Technologies gère la production des économètres et intervient pour vérifier la compatibilité de l’outil avec les navires de pêche. Après la livraison, le fabricant assure une assistante technique auprès des installateurs et apporte son expertise technique plus poussée pour réaliser des tests en atelier et proposer des fonctions optimisées. Le bureau d’études de MARINELEC Technologies intervient aussi dans le cadre de la R&D en proposant des adaptations et l’optimisation de l’outil, basé sur son expertise dans le développement des économètres analytiques.

Leur expertise en matière de gestion de l’énergie est totalement complémentaire à celle de la Coopération Maritime. Nous ne sommes pas des électroniciens. Avoir un partenaire comme MARINELEC Technologies est indispensable pour développer les solutions proposées dans ce programme. 

Quels navires sont concernés dans le cadre du programme ?

AMARREE cible pour son programme les navires sous pavillon français disposant d’un PME actif de plus de 6 à 24 mètres et s’approvisionnant en carburant à plus de 50% en France métropolitaine et/ou DOM. Cela correspond en majorité aux navires pratiquant les arts trainants (sennes, bolinche, chalut, drague) qui représentent 70% de la consommation française en carburant. Pour autant les fileyeurs, caseyeurs et ligneurs peuvent tout à fait prétendre à l’utilisation d’un économètre et intégrer le programme.

Nous avons aussi proposé aux lycées maritimes d’installer ces économètres à bord de leurs navires écoles pour sensibiliser les futurs marins à une conduite économe et responsable. Le programme AMARREE peut aussi apporter des cas d’études concrets lors de la formation des jeunes aux économies d’énergie. La majorité des lycées français sont déjà en passe de s’équiper de l’économètre.

Combien d’économètres sont installés, combien cela coûte ?  

AMAREE a budgétisé l’installation de 180 économètres et aujourd’hui la moitié a été installée ou en passe de l’être (90 économètres). Il reste encore quelques mois pour bénéficier du dispositif, avec des commandes passées avant le 31 décembre 2021. Le projet global de 3,6 millions d’euros HT est intégralement financé dans le cadre des CEE. Nous travaillons aujourd’hui avec nos partenaires à l’étude de programmes d’envergure pour continuer à accompagner les professionnels de la filière dans cette démarche d’économie d’énergie. »

Lur sur Mer et Marine - www.marinelec.com

Crédit photo : Coopération Maritime - AMARREE